Quelles sont les caractéristiques d’un bon saké japonais ?

La culture japonaise regorge d’un nombre important de particularités culinaire et gastronomique parmi lesquelles figure le saké japonais. C’est une boisson alcoolisée emblématique de ce pays qui montre le savoir-faire de ces artisans. Quelles sont les caractéristiques de cette boisson ?

Les caractéristiques des ingrédients qui ont servi à sa préparation

Le saké japonais est une boisson alcoolisée préparée à base de riz et d’eau de source. Les caractéristiques physiques, la saveur ainsi que les caractéristiques organoleptiques de cette boisson dépendent de ces deux ingrédients sources. En visitant ce lien web, vous pourrez vous procurer cette boisson exceptionnelle.

Cela peut vous intéresser : Quelle est la meilleure façon d'entretenir les équipements de cuisine ?

Le riz

Le riz est le premier ingrédient spécifique qui fait du saké une boisson particulière. Pour produire un saké de qualité, des variétés de riz sont spécialement cultivées comme le saka mai ou le shuzo kotekimai. 

Ces deux variétés de riz sont particulièrement concentrées en amidon et transformées plus tard au cours de la fermentation en alcool. Une autre caractéristique qui intervient dans l’élaboration d’un bon saké, c’est le niveau de polissage du riz. 

Cela peut vous intéresser : Pourquoi il ne faut pas manger de pomme le soir ?

Le polissage du riz est une activité qui consiste à éliminer les couches de graisse externe, les protéines et les minéraux pour augmenter la concentration en amidon. Ainsi, plus le saké est poli, plus sa concentration en alcool est élevée.

L’eau de source

C’est un élément qui a un rôle très important dans la préparation d’un saké de bonne qualité. Son importance au cours du processus de fabrication est due à sa teneur en éléments minéraux qui apportent une saveur et un goût particulier au saké. 

C’est pour cette raison que le goût de la boisson peut varier d’une région à l’autre. Notons également que l’utilisation de l’eau de source influe beaucoup sur le niveau d’alcool que renferme la boisson. 

L’eau de source permet de réduire la teneur en alcool des sakés qui sont fortement alcoolisés. Aussi, l’eau de source est la meilleure eau indiquée pour réaliser une fermentation de qualité du saké.

Les caractéristiques des différentes étapes de préparation du saké

Le saké japonais est obtenu après un processus de préparation assez complexe. Quand bien même les ingrédients utilisés pour sa préparation influent sur ses caractéristiques, notons qu’il existe des étapes de fabrication qui apportent leurs touches personnelles à la bonne qualité du produit final.

Le processus de brassage par exemple est l’un de ces éléments qui influent sur la qualité du saké préparé. Il existe essentiellement deux types de brassage du saké qui diffèrent de par leur temps d’opération. 

Le Sokujo shikomi par exemple est une fermentation moderne basée sur le contrôle de la température. Tandis que le Yamahi shikomi est une technique beaucoup plus traditionnelle.

Chacune de ces techniques donne un saké plus ou moins raffiné. En plus de cette étape de production, les temps de pasteurisation et de vieillissement sont des éléments non négligeables qui agissent également sur la qualité du saké produit.